Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Boydjolof

Boydjolof

Chronique socio-politique nationale , analyse de l'actualitè et decrytage des mutations geopolitiques internationale.

Université : Plaidoyer pour une privatisation généralisée!

Offrir à la jeunesse de meilleures opportunités de réussite avec une formation qui assure une insertion rapide en entreprise doit être selon mon point de vu le « seul » objectif des universités sénégalaises. Le contexte socio-historique d’après indépendance a fortement influencé le contenu des enseignements et des filières proposées à l’apprenant. A l’époque ces choix étaient justifiés car l’Etat devait se construire, la Nation se consolider, le peuple se forger une identité et s’affirmer à travers la culture, la philosophie et les sciences politiques. Aujourd’hui, force est de constater qu’à l’exception de certaines facultés spécialisées telles que la FASEG ou ESP, le contenu des enseignements universitaires n’offre pas de réelles débouchés professionnelles aux étudiants. Un pays en voie de développement tel que le Sénégal ne doit pas se contenter d’offrir comme seules opportunités aux étudiants les concours d’entrée à la police, la douane, l’enseignement ou même le gardiennage (ASP).

Les avantages pour l’Etat seront nombreux: non prise en charge des salaires des professeurs, pas de facture d’électricité ni d’eau. En clair, l’Etat percevrait tout ce qu’il dépense aujourd’hui en plus de taxes qui s’y ajoutent.

Exception faite de la mise à disposition gratuite des surfaces foncières et l’attribution de bourses sociale, l’Etat n’aura pas d’investissements à faire. Soumis à la concurrence du marché, ce secteur deviendra ainsi un pan important de l’économie.

Université : Plaidoyer pour une privatisation généralisée!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article